Vision: Mettre le vieux cru dans les outres neuves de la modernité (Amadou Hampaté Ba)!

Suivez-nous sur les réseaux sociaux!

Colloque international CELHTO/ IRSH

Le Centre d’Études Linguistiques et Historiques par Tradition Orale (CELTHO) et l’Institut de Recherches en Sciences Humaines (IRSH) organisent du 23 au 25 novembre 2017 à Niamey au Niger, un colloque international sur le thème « La parole, mère de l’écrit : transmission, créativité et matérialité ».

 

Lire l’appel à communication.

 

Partager Partager

Du 29 avril au 4 mai 2017, M. TUBLU Komi, Coordonnateur du CELHTO, a effectué une mission de travail au Sénégal pour nouer des liens  de coopération avec des universités et institutions de recherches.

A Dakar, il a eu des entretiens avec le Professeur Sozinho Francisco Matsinhe, Secrétaire Exécutif adjoint du Conseil pour le Développement de la Recherche en Sciences Sociales en Afrique (CODESRIA).

Partager Partager

Le Coordonnateur du CELHTO et Chef de Mission de l’Union Africaine au Niger, M. Komi TUBLU, a eu, dans la matinée du 12 avril 2017, un entretien d’échanges avec  M. Giuseppe LOPRETE, Chef de Mission de l’Organisation Internationale pour les Migrations(OIM) au Niger.

L’entretien qui a eu lieu au bureau de l’OIM a porté sur les échanges et coopérations que les deux institutions peuvent avoir sur les questions d’intérêt commun.

Partager Partager

Poursuivant sa tournée de signature d’accord-cadre de coopération avec les universités publiques du Niger, une délégation du CELHTO conduite par le Coordonnateur M. TUBLU Komi était les 5, 6 et 7 avril 2017 dans les universités de Dosso, Maradi et Zinder. Le Coordonnateur a pu échanger avec les Recteurs respectifs, les Professeurs Zibo GARBA (Dosso), ZAKARI MOUSSA Ousmane (Maradi) et Mahaman BAZANFARE (Zinder) entourés des doyens de facultés, d’enseignants-chercheurs et d’étudiants. Cette visite fut l’occasion pour le CELHTO d’offrir des lots d’ouvrages aux bibliothèques de ces différentes Universités.

Partager Partager

Pages

Sondage

Les traditions orales peuvent elles contribuer au developpement de l'Afrique?