Vision: Mettre le vieux cru dans les outres neuves de la modernité (Amadou Hampaté Ba)!

Suivez-nous sur les réseaux sociaux!

La célébration de la Journée de l’Afrique 2015  qui a lieu mercredi 20 mai 2015 a été marquée par deux manifestations.

La première est la cérémonie d’hommage au Doyen Diouldé Laya(1937- 2014), le premier Directeur du CELHTO (1977à 1997) quand le centre est devenu institution de l’OAU(actuelle UA) . Cet éminent sociologue nigérien et africain est très connu du monde de la recherche universitaire. Cette cérémonie, organisée en collaboration avec l’Institut de Recherches en Sciences Humaines (IRSH) de l’Université Abdou Moumouni de Niamey a drainée une grande foule dans les locaux de l’Institution parmi laquelle MM. Deux Ministres du Gouvernement nigérien ont pris part à cette célébration. Il s’agit de M. Ousmane Abdou, Ministre de culture des arts et des Loisirs et Yahouza Sadissou, Ministre de la communication et des Relations avec les Institutions. L’apothéose de cet hommage a été le dévoilement, par Monsieur le Ministre de la Culture, de la plaque de la Médiathèque du CELHTO qui portera désormais le nom de ce grand homme africain.

Des enseignants-chercheurs, des membres de sa famille et des sommités qui ont travaillé avec Laya lui ont tour à tour rendu un vibrant hommage.

La deuxième partie de cette célébration et non la moindre a été consacrée à la rentrée scientifique du CELHTO. Trois ouvrages scientifiques parus récemment ont été présentés au public à cet effet. Des exemplaires ont été distribués à titre gratuit au public universitaire.

La célébration s’est achevée par un déjeuner offert par le CELHTO à toute l’assistance.

Dans la journée du 25 mai, Monsieur Benjamin GNALEGA, Fonctionnaire principal chargé de la culture au CELHTO a participé à la célébration de la Journée de l'Afrique organisée par le corps diplomatique africain accrédité au Niger. Cette célébration a été marquée par le discours du Doyen des Ambassadeurs africains, SEM Mahamat Nour Mallaye, Ambassadeur de la République du Tchad,  ainsi que par une conférence conjointe d'un Haut fonctionnaire des Affaires Etrangères et de l'Ambassadeur d'Algérie sur l'Agenda 2063 et l'autonomisation des femmes.

Partager Partager

Sondage

Les traditions orales peuvent elles contribuer au developpement de l'Afrique?