Vision: Mettre le vieux cru dans les outres neuves de la modernité (Amadou Hampaté Ba)!

Suivez-nous sur les réseaux sociaux!

Du 18 au 20 mai 2017, s’est tenu, dans la salle de conférences Alpha Sow du CELHTO à Niamey, un atelier sous-régional d’échanges et de capitalisation sur le rôle et l’importance de la création des musées de la femme en Afrique de l’ouest organisé par l’Alliance Régional du Conseil International des Musées de l’Afrique de l’Ouest (ICOM-CIMAO) dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des musées. La cérémonie d’ouverture a eu lieu sous le haut patronage et la présence effective de la première Dame du Niger, le Dr Malika Issoufou Mahamadou, assistée de Monsieur Assoumana Mallam Issa, Ministre de la renaissance culturelle et de la modernisation sociale en présence de plusieurs autres membres du gouvernement nigérien. Outre ces personnalités, on pouvait compter parmi le parterre des distingués invités  à cette cérémonie officielle d’ouverture Monsieur Mahamane SALEY TIM, président de ICOM-CIMAO, et de Monsieur Gnaléga Benjamin, représentant du Coordonnateur du CELHTO.

Cette rencontre, qui a vu la participation de plusieurs experts du Niger, de la Côte d’Ivoire et du Burkina-Faso, a été une occasion d’échanges d’expériences sur  l’opportunité de l’implantation des musées consacrés à la thématique de la femme en Afrique de l’ouest, et plus particulièrement au Niger. L’atelier a pris fin, le samedi 20 mai, par l’adoption de recommandations fortes parmi lesquelles celle qui porte sur  la suite concrète à accorder à l’étude de faisabilité relative à la création d’un musée de la femme au Niger.

 

Partager Partager

Sondage

Les traditions orales peuvent elles contribuer au developpement de l'Afrique?